Acheter

Réussir son premier achat immobilier

Parce que chaque étape de votre investissement compte, il est important d'en comprendre le déroulement de sa sélection à l'acte de vente.

Déterminer votre budget

Avant de vous lancer dans la recherche de votre logement, il est préférable de connaître l’enveloppe de votre budget.

En vous adressant à un spécialiste du financement (banquier – courtier), vous établirez avec lui le montant que vous pouvez consacrer à l’acquisition de votre résidence.

Visiter des logements

Avec un budget déterminé, il est à présent plus aisé de cibler vos visites. S’adresser à un professionnel vous aidera à gagner du temps, mais vous permettra également d’obtenir des offres mieux négociées auprès des propriétaires.

Lorsque vous vous sentirez prêt à vivre dans un appartement, n’hésitez pas à le réserver : c’est la première décision importante avant la signature d’un compromis de vente. Vous pourrez proposer à votre agent immobilier une offre d’achat transmise au propriétaire, en limitant sa validité dans le temps.

Si l’offre est refusée par le propriétaire, vous n’êtes plus engagé et pourrez revoir votre proposition à la hausse. Si l’offre est acceptée par le propriétaire, vous devez alors arrêter une date de signature de compromis avec votre agent immobilier.

Le compromis de vente

Le compromis de vente est signé soit chez le notaire, soit par l’intermédiaire de votre agent immobilier. Vous pourrez à ce moment poser toutes les questions qui vous semblent importantes et un chèque d’acompte compris entre 5 et 10% du prix de vente vous sera demandé. Le notaire ou l’agence immobilière ne pouvant conserver un chèque sans encaissement, le chèque sera encaissé sur un compte séquestre.

A l’issu du compromis, la loi SRU prévoit un délai de rétractation de 10 jours à compter de la notification de la vente remise en mains propres le jour du compromis, ou envoyée par voie postale à l’adresse des acquéreurs. Passé ce délai, vous ne pourrez plus renoncer à l’acquisition.

Si vous décidez d’annuler la vente dans les délais impartis, votre chèque d’acompte vous sera restitué, mais en cas de négligence ou de mauvaise foi, il peut être conservé à titre d’indemnités. Sinon, il constituera un acompte sur le prix de votre investissement avant la vente définitive.

Les démarches bancaires

Il est généralement demandé aux acquéreurs d’effectuer leurs recherches de financement dans les 15 jours qui suivent la signature du compromis. Votre prêt devra cependant être définitivement accepté par votre organisme financier 45 jours après celui-ci. Si le financement est refusé, alors la vente est annulée et l’acompte vous est restitué selon les conditions suspensives d’obtention du prêt.

En cas de financement au comptant, les démarches sont simplifiées. Le délai de rétractation passé, vous êtes définitivement engagé. Ce cas de figure est une garantie supplémentaire pour les vendeurs, toutes les autres démarches sont réalisées par le notaire.

La vente définitive

La date retenue vous est communiquée par le ou les notaire(s).
Vous n’aurez plus qu’à prévoir vos démarches nécessaires à votre emménagement.